sabina puértolasKlassicinfo.de: “… In Lyon spielt und singt das „blonde Gift“ Eudoxie die lyrische Koloratursopranistin Sabina Puértolas mit einer Erotik und lasziven Körpersprache, dass man beinahe versteht, wie Leopold – der strahlende Rossini-Tenor und Womanizer Enea Scala – zwei so unterschiedliche  Frauen lieben kann”. (16 March, 2016) Full review.

Rhone Alpes: (March 17, 2016) watch the video.

Classique d’autourd’hui: “… Côté femmes Sabina Piértolas est une princesse Eudoxie aux aigus rayonnants, séduisante et sensuelle, vêtue d’une robe noire dont les dentelles laissent percer les attraits sa voix solide et brûlante“. (March 20, 2016). Full review. 

Le Temps “… face à une Eudoxie séductrice et coquette à souhait (Sabina Puértolas), dont les aigus éblouissent”. (March 20, 2016). Full review. 

Hétéroclite: “…  l’Eudoxie de Sabina Puértolas est pétillante et elles s’allient avec émotion dans le magnifique duo du quatrième acte, lorsqu’il s’agit de sauver Léopold”. (March 24, 2016). Full review.

Anaclase: “… la sémillante princesse Eudoxie du soprano espagnole Sabina Puértolas, pour sa prestance mais aussi son sens du comique, sans oublier l’audace de son boléro (Acte III) et l’émotion du duo avec Rachel (Acte IV)“. (March 30, 2016). Full review. 

La Marseillaise:  “…  il réserve au personnage d’Eudoxie tout le brillant de la vocalise dont Sabine Puértolas s’empare avec gourmandise et excellence”. (April 7, 2016) Full review.